15 mai 2019 ~ 0 Commentaire

LE SQUASH DES VOLCANS VOIT DOUBLE

On ne change pas une formule gagnante : comme l’année dernière, le Squash des Volcans organise la sixième édition de son open international féminin, et un tournoi national masculin. Ce sera du 23 au 26 mai, et le spectacle sera au rendez-vous, avec notamment la présence de la championne d’Europe Énora Villard, tête de série n°1.

Un peu d’histoire : l’association du Squash des Volcans a vu le jour la même année que le club qui héberge – le HPark by Aurélien Rougerie, en 2012. Dès février 2013, elle organise sa première épreuve envergure nationale, et non des moindres : le championnat de France Élite, qui voit la victoire des deux de lance du squash hexagonal, Camille Serme et Grégory Gaultier (c’est d’ailleurs la dernière fois que champion du monde 2015 y a participé). Désireux « d’entretenir cette dynamique, » le président Harold Charpentier et son équipe accueillent quelques mois plus tard la première édition de l’open international des tournoi féminin du circuit PSA doté de 5 000 dollars, avant de lancer en mai 2014 leur open masculin. Après avoir pérennisé ces deux évènements, l’association avait décidé de les réunir sur un même weekend année dernière. « Pari gagnant, » indique Harold Charpentier. « Les participants au tournoi ont regardé attentivement les matches des filles. Ces dernières préfèrent jouer devant du monde 10 personnes, comme ça peut arriver sur le circuit … » Après un 10 000 $ en 2016, le tournoi s’est à 5 500 $. « La différence de niveau est visible, » admet le juge-arbitre Julien Chalons, « mais c’est occasion de découvrir de jeunes joueuses en devenir. » Comme la jeune Anglaise Lucy Turmel (19 ans), en 2018 et qui a depuis brillé dans des épreuves de plus grande envergure. Petite nouveauté le tournoi national masculin : il a été intégré au circuit international intermédiaire dénommé Closed Satellite. « Cette démarche est encouragée par la Fédération, ça permet aux jeunes joueurs débutent de marquer des points pour le classement mondial, » précise Harold Charpentier.

podium

Alexandra Fuller, vainqueur de l’édition 2018, en compagnie d’Harold Charpentier, Serge Parbaud (président Ligue Auvergne Rhône-Alpes) et Aurélien Rougerie 

 

 

UNE CHAMPIONNE D’EUROPE AU HPARK !

Énora Villard pourra-t-elle succéder à Coline Aumard, seule française figurant au palmarès de l’open international féminin ? La 58ème mondiale, tête de série n°1, arrivera à Clermont-Ferrand auréolée de son de championne d’Europe remportée avec les Bleues il y a quelques jours. Ses principales adversaires la Lettone Ineta Mackevica (64ème) – « une habituée, » précise Harold Charpentier, « quand elle venue en 2013 c’était l’un de ses premiers tournois. » – l’Anglaise Kace Bartley (85ème), qui a battu Villard en Suède avant de remporter son premier titre, et quelques jeunes : l’Espagnole Gomez (20 ans, 84ème), quart de finaliste l’an dernier, l’Anglaise Lucy Beecroft (22 ans, 93ème), à Yale, et surtout Marina Stefanoni (16 ans, 83ème). Le grand espoir du squash Américain un début d’année 2019 fracassant, avec un succès au British Junior Open -17 ans, puis trois titres consécutifs sur le circuit international. Stefanoni pourrait d’ailleurs retrouver retrouver Énora Villard en quart de finale. Il y aura six autres françaises en lice : Chloé Mesic, Cebollada, Fanny Segers, Marion Romba, Yuna Loaëc, et Ombeline Parbaud.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Lesanciensstade |
Eric BEURTON WORLD RUNNER |
Usaaubenaschallengeloisir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Foot loisirs ES Chaponost
| Footgolazo
| Sportbyemilie